extimité

Au départ, un tableau d’un peintre danois du début du XXème siècle. Cette femme dans son intérieur, de dos, qui regarde par la fenêtre est presque déjà un défi à la condition des femmes de l’époque. Sentiment d’enfermement et de limitation qui traverse le siècle…

En soulevant la première pièce, on découvre la pièce intérieure, ambigüe. D’une part, elle sert de battue pour la première pièce, concrétisant l’aspect fonctionnel du dispositif, une boite précieuse, mais d’autre part, elle rempli l’espace intérieur, empêchant son utilisation. L’image choisie est une image pivot, l’image d’un-e enfant dans un espace infini, dessinant sur le sable des espaces clos, des maisons.

L’image intérieure présente une femme à un siècle de distance, toujours de dos, mais sortant de l’espace domestique. Réalité obtenue de haute lutte ou fiction?

Ce premier dispositif du projet dans l’entre-deux raisonne particulièrement avec l’expérience du confinement que nous expérimentons ce printemps 2020.

50 tirages numérotés

dimension approximative:
Ø 5,5 cm, h. 2 cm

prix de vente directe à l’atelier:
90.-/pce

commande

technique: porcelaine coulée, partiellement émaillée, décalques